Régime de diabète

Effets secondaires de l’édulcorant et des édulcorants nocifs

L'abondance de sucre et d'aliments sucrés dans l'alimentation entraîne souvent le développement de nombreuses maladies. Le plus souvent, les patients qui abusent des sucreries développent des lésions carieuses des dents, une cardiopathie athéroscléreuse et un diabète de type 2.

En conséquence, de plus en plus de substituts de sucre apparaissent sur le marché des produits diététiques. Différents substituts du sucre ont des caractéristiques biochimiques complètement différentes. En outre, ils sont caractérisés par différentes calories et le degré d’influence sur le métabolisme du glucose. Il existe des substituts de sucre naturels et artificiels.

Malheureusement, tous les produits diététiques ne sont pas sans danger pour le corps. Les édulcorants peuvent être naturels et synthétiques. Les édulcorants naturels présentent bien entendu un certain nombre d'avantages. Ils sont naturels et attirent donc davantage les consommateurs. Certains d'entre eux ne contiennent pas de calories et n'ont aucun effet sur le métabolisme du glucose, ce qui leur donne l'occasion de les utiliser dans le régime alimentaire des diabétiques.

Les édulcorants naturels comprennent:

  1. Plante de stévia. Les feuilles de stévia contiennent une substance spécifique - le stévioside. Il a un goût sucré très prononcé. La stévia est un substitut du sucre absolument naturel et absolument sans danger. Le stévizoïde, pénétrant dans le sang, n'a aucun effet sur le métabolisme du glucose. De plus, il n'y a pas de calories dans cet édulcorant. Stevia contient un certain nombre d'oligo-éléments utiles pour le cœur et les vaisseaux sanguins, le tube digestif et également pour l'activité du système nerveux central. Le principal inconvénient est un goût très spécifique.
  2. Le fructose est un sucre fruité au goût agréable mais riche en calories.
  3. Le sucralose est synthétisé à partir de sucre de canne. C'est très doux, mais cela affecte le métabolisme du glucose.

Les succédanés de sucre synthétiques sont présentés:

  • l'aspartame;
  • la saccharine;
  • cyclamate;
  • la dulcine;
  • le xylitol;
  • le mannitol.

Un composé chimique tel que le sorbitol appartient également au groupe des succédanés du sucre synthétique.

Effets néfastes des édulcorants artificiels

L'aspartame, également appelé E951, est un substitut du sucre hypercalorique à action rapide. C'est l'édulcorant synthétique le plus populaire, mais selon de nombreuses études, il est très toxique.

Ce composé est utilisé pour produire plus d'aliments diabétiques. L'aspartame occupe une part prépondérante dans l'utilisation massive d'analogues du sucre de synthèse et permet de fabriquer plusieurs milliers de produits et de boissons dans le monde entier.

Des essais randomisés indépendants ont révélé l'effet négatif d'une utilisation prolongée de l'aspartame sur la santé humaine. Les représentants de la science médicale sont convaincus qu'un long apport d'aspartame peut provoquer:

  1. maux de tête;
  2. acouphènes (sons pathologiques) dans les oreilles;
  3. phénomènes allergiques;
  4. troubles dépressifs;
  5. pathologie du foie.

L'acceptation de l'aspartame par les patients en surpoids afin de réduire le poids a dans certains cas l'effet inverse. Les consommateurs commencent à prendre du poids rapidement. Il a été prouvé que cet édulcorant augmente la faim. Un tiers des consommateurs subit les effets négatifs de l'aspartame.

L'acésulfame, un additif E950, est un édulcorant de transit hypercalorique, sans sucre et à fort indice de douceur. Son utilisation fréquente a un effet sur la fonction du tractus gastro-intestinal et peut provoquer des processus allergiques dans le corps. Sa vente et son utilisation pour la production sont interdites dans un certain nombre de pays.

La saccharine est un édulcorant hypocalorique avec le ratio de douceur le plus élevé. Diffère le goût métallique caractéristique. Il était auparavant interdit pour la production et la vente dans un certain nombre de pays. Lorsqu’il a été testé sur des rats de laboratoire, il a augmenté le risque de développer des tumeurs des voies urinaires.

Cyclamate ou E952 bioadditif, substitut de sucre peu calorique et peu sucré. Son utilisation et sa production sont strictement limitées dans de nombreux pays.

Cela est dû à l'impact probable sur l'état fonctionnel des reins.

Dommage des édulcorants naturels

En dépit de leur naturel et de la grande confiance des consommateurs, les édulcorants naturels peuvent également causer des effets indésirables au corps. Dans certains cas, ils ont des paramètres organoleptiques ou biochimiques médiocres. Ou ils sont complètement incommodes à utiliser dans la vie quotidienne.

Le fructose est le sucre naturel le plus doux. Le coefficient de sa douceur dépasse le coefficient de sucre. Malheureusement, il contient également beaucoup de calories, comme le sucre, et il est donc difficile de parler de produit diététique.

En outre, dans de nombreux pays développés du monde, il s’agit d’un abus de fructose et les produits avec leur contenu conduisent à l’obésité. Selon certaines études, le fructose peut provoquer une hépatite toxique spécifique pouvant entraîner le développement d'une cirrhose, d'un carcinome et d'une insuffisance hépatique.

Sorbitol - édulcorant extrait de plantes. Son indice de douceur est en dessous du sucre normal. En outre, il a un effet cholérétique prononcé, ce qui peut constituer une contre-indication pour certains patients. Même dans une population en bonne santé, jusqu'à la première utilisation, le sorbitol peut provoquer une diarrhée. La consommation est limitée à dix grammes par jour.

Le xylitol est également un produit extrait de matières végétales. Il ressemble au sucre ordinaire en apparence. Obtenez-le, dans la plupart des cas, des épis de maïs.

Le xylitol provoque souvent des allergies.

Autres caractéristiques des succédanés du sucre

Allouer également des combinaisons de ceux ou d'autres édulcorants.

Les nouveaux types de succédanés du sucre contiennent les mêmes éléments chimiques que dans différentes combinaisons. Cela réduit souvent leurs effets toxiques et leurs effets négatifs sur le corps lors d'une utilisation prolongée.

Remplacer le sucre par un analogue spécifique sans nuire à l'organisme est en réalité possible, mais pour cela, vous devez suivre certaines recommandations.

Ces recommandations sont les suivantes:

  • Avant d'acheter, étudiez attentivement les instructions du produit.
  • Avant d'utiliser le substitut devrait consulter votre médecin.
  • Il devrait être avant d’acquérir un édulcorant familier avec les avis des consommateurs.
  • Mesurer le préjudice théorique et les avantages attendus de l'utilisation des édulcorants.
  • Lorsque vous utilisez strictement suivez les instructions d'utilisation.
  • Avant utilisation, il est recommandé d'étudier les informations d'un produit sur des sources fiables.

En outre, il convient de rappeler qu'il est presque impossible d'éviter de consommer des édulcorants. Ils sont contenus dans des aliments qui ne peuvent même pas apporter le moindre soupçon aux gens.
En conclusion, on peut noter que les effets secondaires de l’édulcorant ne sont pas aussi théoriques que pratiques.

Chaque organisme perçoit différemment l'un ou l'autre élément chimique ou naturel. Pour certains, même une seule dose du produit peut jouer un rôle énorme dans la détérioration de la santé. Pour certains consommateurs, prendre le même aspartame est monnaie courante.

Le stevioside (par exemple, Fit Parade) est le plus sûr pour le moment et n’a aucun effet sur les processus biochimiques du corps humain.

Les avantages et les inconvénients des édulcorants sont décrits dans la vidéo de cet article.

Loading...