Autre

Conséquences du diabète pendant la grossesse

Le diabète sucré est appelé pathologie endocrinienne, qui a plusieurs causes de développement et se caractérise par une production insuffisante d'insuline, une violation de son action sur les cellules et les tissus périphériques ou une combinaison simultanée des deux facteurs. Il existe plusieurs formes de la maladie, mais elles ont toutes le même signe clinique - une hyperglycémie (taux de sucre dans le sang élevé).

Si la maladie survient pendant la période de procréation, elle s'accompagne d'une résistance à l'insuline et s'est formée au cours de la seconde moitié de la grossesse. Nous parlons de diabète sucré gestationnel (DG). Cependant, il existe des options pour détecter une pathologie en début de grossesse, puis les experts se penchent sur la forme prégestationnelle de la maladie, qui est beaucoup plus difficile et a de graves conséquences négatives pour la mère et le fœtus.

Les conséquences du diabète pendant la grossesse, la prise en charge des femmes atteintes de pathologie endocrinienne et les effets de l'hyperglycémie sur le fœtus sont discutés dans l'article.

Types de pathologie chez la femme enceinte

Le diabète prégestational, c’est-à-dire celui qui est apparu avant de concevoir un bébé, a la classification suivante:

  • une forme bénigne de la maladie est un type indépendant de l'insuline (type 2), qui repose sur un régime alimentaire faible en glucides et n'est pas accompagné de pathologies vasculaires;
  • gravité modérée - un type de maladie insulinodépendant ou indépendant de l'insuline (type 1, 2), qui est ajusté par un traitement médical, avec ou sans début de complication;
  • une forme grave de la maladie est une pathologie, accompagnée de fréquents sauts de sucre dans le sang, de fréquentes attaques d'acidocétose;
  • pathologie de tout type, accompagnée de complications sévères de l'appareil rénal, de l'analyseur visuel, du cerveau, du système nerveux périphérique, du cœur et des vaisseaux sanguins de différentes tailles.

Caractéristiques de divers types de "maladie sucrée"

Le diabète partage également:

  • sur indemnisé (mieux géré);
  • sous-compensé (tableau clinique lumineux);
  • décompensé (pathologie sévère, attaques fréquentes d'hypo et d'hyperglycémie).

Le diabète gestationnel se développe généralement à partir de la 20e semaine de grossesse, souvent diagnostiqué avec un diagnostic de laboratoire. Les femmes associent l'apparition des symptômes de la maladie (soif, miction excessive) à leur position «intéressante», sans leur attribuer de signification grave.

C'est important! Après la naissance du bébé, la maladie disparaît d'elle-même. Dans de rares cas, la transition de la pathologie dans le second type de diabète sucré est possible.

Quelle quantité de sucre affecte le corps de la mère

Que ce soit une femme, un homme ou un enfant, l'hyperglycémie chronique est considérée comme un état pathologique. En raison du fait qu'il reste une grande quantité de glucose dans le sang, les cellules et les tissus du corps souffrent d'un manque d'énergie. Des mécanismes compensatoires sont mis en place, mais au fil du temps, ils aggravent encore la situation.

L'excès de sucre affecte négativement certaines parties du corps de la femme (si l'on parle de la période de grossesse). Les processus de circulation sanguine changent à mesure que les globules rouges deviennent plus rigides, la coagulation est perturbée. Les vaisseaux périphériques et coronaires deviennent moins élastiques, leur lumière est rétrécie en raison de l’obstruction des plaques athéroscléreuses.

La pathologie affecte l'appareil rénal, provoquant le développement de l'échec, ainsi que la vision, réduisant fortement le niveau de sa gravité. L'hyperglycémie provoque l'apparition du voile devant les yeux, des hémorragies et la formation de microanévrismes dans la rétine des yeux. La progression de la pathologie peut même conduire à la cécité. Dans le contexte du diabète gestationnel, de tels changements majeurs ne se produisent pas, mais si une femme souffre de la forme de la grossesse, une correction urgente de la maladie est nécessaire.

Les chiffres élevés en sucre affectent également le cœur de la femme. Le risque de maladie coronarienne augmente, car les vaisseaux coronaires sont également athérosclérotiques. Le système nerveux central et périphérique est impliqué dans le processus pathologique. La sensibilité de la peau des membres inférieurs change:

  • douleur au repos;
  • manque de sensibilité à la douleur;
  • sensation de rampement;
  • violation de la perception de la température;
  • absence de sensation de perception de la vibration ou, au contraire, de son excès.

Complications de la "maladie sucrée" - la maladie la plus grave, considérée pour la plupart comme irréversible

De plus, à un moment donné, un état cétoacide peut survenir chez les femmes enceintes. Il s'agit d'une complication aiguë de la "maladie sucrée", caractérisée par un nombre extrêmement élevé de glucose dans le sang et par une accumulation de corps cétoniques (acétone) dans le sang et l'urine.

C'est important! La pathologie nécessite des soins médicaux immédiats, car elle peut entraîner le développement du coma et même la mort.

Complications possibles de la grossesse avec diabète gestationnel

Les femmes atteintes d'une forme gestationnelle de la maladie souffrent de complications diverses tout au long de la grossesse d'un enfant dix fois plus souvent que les patientes en bonne santé. La plupart du temps, la prééclampsie, l’éclampsie, l’œdème, des lésions rénales. Augmente de manière significative le risque de processus infectieux du système urinaire, la naissance prématurée.

La boursouflure du corps est l’un des signes brillants de la fin de la gestose. La pathologie commence par le fait que les jambes gonflent, puis l'œdème de la paroi abdominale, des extrémités supérieures, du visage et d'autres parties du corps apparaît. Une femme peut ne pas se plaindre, mais un spécialiste expérimenté remarquera un gain de poids pathologique chez une patiente.

Caractéristiques supplémentaires:

Causes de glycémie élevée pendant la grossesse
  • il y a une marque importante sur les doigts des bagues;
  • il y a un sentiment que les chaussures sont devenues petites;
  • la nuit, une femme se réveille plus souvent pour aller aux toilettes;
  • en appuyant sur le doigt dans la région de la jambe laisse un creux profond.

Les lésions rénales se manifestent comme suit:

  • la pression artérielle augmente;
  • un gonflement se produit;
  • la protéine et l'albumine apparaissent dans l'analyse de l'urine.

Le tableau clinique peut être brillant ou maigre, ainsi que le niveau de protéines excrétées dans l'urine. La progression de l'état pathologique se manifeste par une sévérité accrue des symptômes. Si une situation similaire se présente, les spécialistes décident d'une livraison d'urgence. Cela vous permet de sauver la vie du bébé et de sa mère.

La prééclampsie est une autre complication souvent liée au diabète sucré. Les médecins pensent à son développement lorsque les symptômes suivants apparaissent:

  • céphalées sévères;
  • forte diminution de l'acuité visuelle;
  • mouches devant les yeux;
  • douleur dans la projection de l'estomac;
  • des vomissements;
  • perturbation de la conscience.
C'est important! Afin d'éviter le développement de telles conditions, vous devez surveiller régulièrement le niveau de pression artérielle, le poids corporel, les paramètres sanguins de laboratoire et d'urine.

Les femmes peuvent souffrir:

  • des hautes eaux;
  • décollement placentaire prématuré;
  • atonie utérine;
  • avortements spontanés;
  • mortinaissances

La surveillance des signes vitaux est une condition préalable à la gestion d'une femme enceinte.

L'effet de l'hyperglycémie sur le fœtus

Non seulement le corps de la femme, mais aussi le bébé souffrent d'hyperglycémie chronique. Les enfants nés de mères malades sont plusieurs fois plus susceptibles aux conditions pathologiques que tous les autres. Si la femme enceinte était atteinte de la forme prégestative de la maladie, l'enfant pourrait être né avec une anomalie ou une malformation congénitale. Dans le contexte du type gestationnel de la maladie, les enfants naissent avec un poids corporel élevé, ce qui est l’un des symptômes de la foetopathie fœtale.

Le poids élevé du bébé s'appelle la macrosomie. La condition est lourde du fait que la taille de l'enfant ne correspond pas au bassin de la mère. Lors de l’accouchement, le risque de blessure à la ceinture scapulaire et à la tête du bébé augmente, de même que les ruptures du canal de naissance de la femme.

L'hyperglycémie chronique de la mère est également dangereuse pour l'enfant par le fait que pendant la période prénatale, son pancréas est utilisé pour produire une quantité énorme d'insuline. Après la naissance de son corps continue à fonctionner de la même manière, ce qui conduit à des états d'hypoglycémie fréquents. Les enfants ont un nombre élevé de bilirubine dans le corps, qui se manifeste par une jaunisse des nouveau-nés et une diminution du nombre de globules sanguins.

Le syndrome de détresse respiratoire est une autre complication possible du corps de l’enfant. Les poumons du bébé ne contiennent pas suffisamment de surfactant - une substance qui interfère avec le processus d’adhésion des alvéoles lors de l’exécution des fonctions respiratoires.

Maintenir une femme enceinte atteinte de diabète

Si la patiente a un diabète de grossesse pendant la période de procréation, le protocole médical de suivi de ces patientes souligne la nécessité d'une triple hospitalisation.

  1. La première fois qu'une femme est hospitalisée immédiatement après avoir contacté un gynécologue à propos de l'enregistrement d'une grossesse. Le patient est examiné, l'état des processus métaboliques est ajusté, le régime de traitement à l'insuline est sélectionné.
  2. La deuxième fois est à 20 semaines. Le but de l’hospitalisation est considéré comme une correction de l’état, l’observation de la mère et de l’enfant dans la dynamique, la mise en œuvre de mesures qui empêcheront le développement de toutes sortes de complications.
  3. La troisième fois est de 35 à 36 semaines. Une femme enceinte est préparée à la naissance d'un bébé.

La condition d'une femme doit être surveillée en permanence par un spécialiste qualifié

Il existe également des indications d'urgence pour lesquelles une femme peut se rendre à l'hôpital. Ceux-ci incluent l’émergence d’un tableau clinique lumineux de la maladie, l’acidocétose, le nombre critique de glycémie (de haut en bas), le développement de complications chroniques.

Comment se passe l'accouchement en présence de la maladie

Le délai de livraison est déterminé individuellement. Les médecins évaluent la gravité de la pathologie, le taux de sucre dans le sang, la présence de complications du corps de la mère et de l'enfant. Les indicateurs vitaux sont sûrement contrôlés, la maturité des structures du bébé est évaluée. En cas de détérioration progressive de l'appareil rénal ou de la vision, les obstétriciens-gynécologues décident de l'accouchement à 37 semaines.

Dans le cours normal de la grossesse, le poids de l'enfant de 3,9 kg est une indication de sa libération précoce à la lumière par césarienne. Si une femme et son bébé ne sont pas encore prêts pour l'accouchement et que le poids du fœtus ne dépasse pas 3,8 kg, la grossesse peut être légèrement prolongée.

Salle de maternité

La meilleure option est l'apparition du bébé à la lumière à travers le canal de naissance, même si la mère est atteinte de "maladie sucrée". Les naissances avec un diabète sucré gestationnel se produisent avec une surveillance constante de la glycémie et des injections périodiques d’insuline.

Si le canal de naissance d'une femme enceinte est prêt, le travail commence par une ponction de la vessie amniotique. Une activité de travail efficace est considérée comme une indication pour que le processus d'apparition d'un enfant se déroule de manière naturelle. Si nécessaire, entrez l'hormone oxytocine. Cela vous permet de stimuler la réduction de l'utérus.

C'est important! En soi, le diabète n'est pas une indication de la césarienne.

Lorsque la livraison est nécessaire:

  • mauvaise présentation du fœtus;
  • macrosomie;
  • violation de la respiration et du rythme cardiaque de l'enfant;
  • décompensation de la maladie sous-jacente.
Le bébé de poids lourd est un exemple frappant de la macrosomie fœtale

Césarienne prévue pour le diabète

À partir de midi la nuit, une femme ne devrait pas manger d'eau ni de nourriture. 24 heures avant l'intervention, les femmes enceintes annulent les injections prolongées d'insuline. La glycémie est mesurée tôt le matin à l'aide de bandelettes express. La même procédure est répétée toutes les 60 minutes.

Si la glycémie dépasse le seuil de 6,1 mmol / l, la femme enceinte est transférée dans une solution intraveineuse permanente de solution d'insuline. La surveillance de la glycémie est effectuée au fil du temps. La procédure de livraison opératoire est recommandée pour être effectuée tôt le matin.

Période post-partum

Après l'accouchement, un médecin annule les injections d'insuline chez une femme. Au cours des premiers jours, les indicateurs de sucre dans le sang sont surveillés, afin de corriger les troubles métaboliques si nécessaire. Si la patiente souffrait de diabète gestationnel, il deviendrait automatiquement un lien dans le groupe à risque pour le développement d’un type de maladie indépendant de l’insuline, ce qui signifie qu’il devrait figurer sur le compte du dispensaire d’un endocrinologue qualifié.

Après 1,5 et 3 mois après l'accouchement, la femme doit faire un don de sang pour évaluer les chiffres glycémiques. Si le résultat fait douter du médecin, un test avec charge en sucre est prescrit. Il est conseillé à la patiente de suivre un régime, de maintenir un style de vie actif et si vous souhaitez une nouvelle grossesse, vous devez procéder à un examen complet du corps et bien vous préparer à concevoir et à porter un enfant.

Loading...